top of page
  • jlbarbut8

L'urbanisation de Sommières (26 novembre et 3 décembre 2017)


Cette carte postale des années 50 peut être considérée comme un document historique. En effet on peut se faire une idée de l'urbanisation galopante rive droite et comprendre pourquoi il y a tant de dégâts lors des Vidourlades. Coll. A.J.


La CP publiée dimanche montrant la plaine de Vidourle côté ouest a suscité un vif intérêt; aussi nous publions aujourd'hui une vue de cette même plaine côté sud-ouest.



Il est facile de comprendre que les maisons route de Saussines et toutes les constructions nouvelles forment un barrage au fleuve, ce qui crée un étranglement au niveau du pont, faisant monter la hauteur d'eau. Le seul échappatoire reste la route de Montpellier. Autrefois Vidourle s'étalait dans la plaine cultivée en vignes et l'eau pouvait s'infiltrer dans le sol, chose de plus en plus impossible de nos jours. A signaler que l'on a retrouvé des couches de galets au niveau du cimetière, preuve que le fleuve y coulait. Son lit a donc évolué au cours des siècles en raison des variations climatiques: fortes pluies, sècheresse. Carte ayant voyagé en 1968. Coll. A.J.

1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page