top of page

La fortune des Méjean (22 avril 2018)

Intérieur de l'usine Méjean de Griolet, avant 1905. Méjean père était "hôte" cad qu'il louait des chambres dans sa maison rue du Pont (anc. Méjean fils avait un petit moulin à huile dans les rues "Basses"). En 1723, en creusant un puits dans leur cave, ils découvrent un trésor fait de pièces d'or (Agnel d'or créé par Philippe IV le Bel.) Le niveau de vie change et le fils peut prétendre à la main de Mlle Griolet fille d'une riche famille bourgeoise.



Il fait bâtir un magnifique moulin à huile route d'Aubais, une usine (huiles et savons) et prend le nom de Méjean de Griolet ce qui signifie Méjean, gendre de Griolet. Le bâtiment sera transformé en gendarmerie en 1958. Voir SSH n° 7.

4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page