top of page

La Porte Narbonne (14 et 21 juin 2020)





La porte du Bourguet avait été ouverte en 1720. Mais, Emile Boisson dans son ouvrage : « De la Ville de Sommières » nous dit que « l’on s’aperçut rapidement que le cintre de la porte était trop bas et qu’elle n’avait pas une largeur convenable pour donner aux charrettes chargées un accès libre et commode ». En 1752, « on résolut de l’agrandir et en même temps, d’en ouvrir une autre aux rues Basses, pour procurer aux habitants de ce quartier, une issue plus rapprochée et pour éviter, les jours de foire, l’encombrement qui avait lieu à la place du Bourguet. »

Toute la ville était encore ceinturée de remparts. L’entrepreneur Saussine fut chargé de la réalisation de ces deux ouvrages. La porte du Bourguet doit donc être datée de 1752, date de sa réfection. Et la porte Narbonne, dont on constate la similitude sur le plan architectural, fut construite la même année. On donna à cette dernière le nom de « Portail de Narbonne » du nom du dernier Gouverneur de la Ville, François Raimond, vicomte de Narbonne-Pellet, Lieutenant Général des armées du Roi.Lorsque, en 1752, l’entrepreneur Saussine fut choisi pour construire la porte que l’on appellera plus tard Porte Narbonne, il démolit une partie du rempart qui entourait encore Sommières, face à la rue qui y donnerait accès. Plus tard, en 1813, les remparts furent vendus, aux enchères, par lots, avec le terrain sur lequel ils étaient construits, et rachetés par les propriétaires des maisons voisines. Ceux-ci s’alignèrent à la même limite que les anciens remparts pour construire leur nouvelle habitation.

Les propriétaires des maisons situées à droite et à gauche de la porte Narbonne, intégrèrent les côtés de cet édifice à leur habitation. Ils en profitèrent pour ouvrir une porte pour pouvoir aller prendre l’air ou mettre quelques pots de fleurs sur la partie supérieure de cette construction, ainsi qu’on peut le voir sur la photo. Mais, comme on peut le constater au cadastre, le dessus de la porte Narbonne fait toujours partie du domaine public.

1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page